Il était LA star de l’Euro 2016, le joueur dont la chanson à sa gloire avait fait le tour du monde l’été dernier, Will Grigg. 24 buts marqués avec son club de Wigan en 2016 et l’attaquant nord-irlandais s’était envolé pour la France avec son équipe. Que reste-t-il aujourd’hui du phénomène Will Grigg ?

Le constat est sans appel, la fusée Grigg semble être à court de carburant depuis plusieurs mois ! Sa non sélection pour disputer le match de qualifications à la Coupe du Monde 2018 face à la Norvège hier soir n’a pas empêché ses partenaires de s’imposer 2-0 et de conserver la 2e place du Groupe C, démontrant bien que sans lui, la petite nation britannique pouvait s’en sortir.

Aucun but marqué depuis septembre

Plus grave pour lui, cela fait désormais 28 matches de Championship (D2 anglaise) que le joueur de 25 ans n’est pas parvenu à remplir son rôle de buteur. Pourtant auteur d’un bon début de saison avec 5 buts inscrits, il semble depuis avoir perdu le feu qui l’habitait ! Et c’est son club de Wigan Athletic qui en paie le plus les frais. Le manque de confiance de son attaquant relègue les Latics à la 23e et avant-dernière place de leur championnat avec peu de chance de se maintenir à l’approche de la fin de la saison.

Un Euro inoubliable

Ce passage à vide et l’anonymat dans lequel Will Grigg retombe contrastent du tout au tout avec l’Euro incroyable qu’il a vécu. Sans jamais avoir joué une seule minute de cette compétition, le natif de Solihull en Angleterre, était devenu une super star grâce à la chanson Will Grigg’s on fire chantée par les supporteurs irlandais sur un air de Gala.

Tout ce qu’il reste à faire pour l’avant-centre irlandais est sans doute d’aller cueillir un trèfle pour retrouver le « fire » qui l’habitait l’année dernière. Peut-être pourra-t-il ainsi revenir dans les grâces de son sélectionneur national pour le prochain match de l’Irlande du Nord qui se tiendra le 2 juin face à la Nouvelle-Zélande.