Depuis quelques jours, les Parisiens ont vu s’immiscer dans la campagne présidentielle, des candidats hors du commun. De Donald Duck à Schtroumpf grognon en passant par Pegguy la cochonne, les panneaux électoraux de la capitale servent désormais de terrain de jeu à deux street-artistes, qui ont décidé de s’afficher pour la France.

Le street-artist Jaeraymie propose une candidature de « Marion Cotillon ». Une affiche collée à Paris en avril 2017. Source : (CLAUDE DEGOUTTE / JAERAYMIE / COMBO)

Le street-artist Combo soumet lui pour la France les candidatures du Schtroumpf Grognon et de Picsou. Des affiches collées à Paris en avril 2017. Source : (CLAUDE DEGOUTTE / JAERAYMIE / COMBO)

Sans oublier, bien sûr, les autres candidats à cette présidentielle, Jésus Christ, Pinocchio, et Tinky Winky des Télétubbies. En somme, que du beau monde pur briguer.Source : (CLAUDE DEGOUTTE / JAERAYMIE / COMBO)

Le street-artist Combo propose à Juste Le Blanc de briguer le fauteuil présidentiel. Ainsi, une fois n’est pas coutume, le « dîner de con » s’invite à l’Elysée. Source : (CLAUDE DEGOUTTE / JAERAYMIE / COMBO)

Une initiative drôle et décalée, qui permet à ces deux Street-artistes de se faire connaître du grand public tout en faisant passer un message aux militants « Ils ont fait n’importe quoi depuis des semaines, ils ont collé leurs affiches partout, parfois même sur du street art. Aujourd’hui, on a décidé de coller sur les panneaux d’affichages officiels qui leur sont réservés, pour leur rendre la monnaie de leur pièce. »