Avant son discours devant le Congrès mardi, Donald Trump a discrètement signé l’annulation d’une loi de Barack Obama et permet ainsi aux personnes atteintes d’une pathologie mentale d’acheter une arme.

Le Président des Etats-Unis Donald Trump, a annulé ce mardi une loi votée pendant l’ère Obama. Les personnes atteintes de maladies mentales peuvent à nouveau se procurer des armes à feu. Le gouvernement de Barack Obama avait créé cette loi pour limiter le nombre de personnes voulant s’armer pour les mauvaises raisons. Environ 75 000 noms avaient alors été inscrits sur la liste des personnes étant interdites d’achat d’armes à feu. Obama avait prit cette décision après le massacre à l’école Sandy Hook dans le Connecticut 2012. Le plus meurtrier de l’histoire des Etats-Unis, perpétré par un jeune homme de 20 ans atteint du syndrome d’Asperger.

La mesure prise par Trump cette semaine a été applaudie par l’Association Nationale des armes (NRA), puissant lobby américain qui s’attache à la défense et à une interprétation non restrictive du second amendement de la Constitution des Etats Unis.

« A well regulated Militia, being necessary to the security of a free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed. »

Trad: « Une Milice bien régulée, étant nécessaire à la sécurité d’un Etat libre, le droit du peuple à la possession et au port d’Armes, se sera pas enfreint. »