Originaire de Laval en Mayenne, Pierre est diplômé d’une Licence de droit public. A 24 ans, ce passionné de foot et de rugby, termine ses études en journalisme. Depuis 1 an, il fait parti de l’équipe de rédaction de Clusternews.
Pourquoi avoir choisi le journalisme sachant que c’est un métier compliqué, en pleine mutation ?

Ça me trottait dans la tête depuis pas mal de temps. C’est ma passion du sport qui m’a amené là. Je me suis dis que le meilleur moyen d’avoir un lien avec le sport, c’était d’écrire dessus. Retransmettre une émotion qui ne meurt jamais sur le papier. On voit depuis des années en sport que le journalisme évolue et ce n’est pas forcément en mal. Ca ne me fait pas peur, il y a de la place pour tout le monde.

Quels sont tes médias préférés ?

L’équipe, Le Monde, France Info, après j’aime bien des émissions sportives comme le CFC (Canal Football Club) et le CRC (Canal Rugby Club) ou encore J+1 (Canal+).

Quel est ton projet professionnel ?

Arriver à bosser à l’Equipe et couvrir une Coupe du Monde de foot ou de rugby.

Que t’ont apporté tes études à l’IICP ? As-tu des regrets et des points positifs ?

Ca m’a permis d’avoir les bases et de découvrir les différents supports du journalisme, d’apprendre les techniques et de faire des rencontres. Ca m’a permis de confirmer que mon choix d’aller dans ce domaine n’était pas une erreur. Bien au contraire. Après si je devais avoir un regret, ce serait le rythme des cours.

Que fais-tu l’an prochain ?

Très bonne question, potentiellement j’ai une piste à la FFR où je suis en stage depuis octobre. D’ailleurs là-bas j’ai eu la chance de pouvoir écrire de nombreux articles pour le magazine mensuel.

C’est un changement de vie, pas trop angoissé ?

Un petit peu, ce n’est pas évident de quitter un cadre universitaire dans lequel on se situe depuis quelques années. Mais je reste confiant et j’ai la chance d’être soutenu par ma famille. C’est une perpétuelle remise en question. C’est un saut dans le vide mais c’est excitant, on va devoir s’assumer financièrement, payer des impôts etc… Je n’’arrive pas encore à réellement réaliser.

Comment te vois-tu dans 10 ans ?

M’éclatant au boulot ! Concrètement correspondant pour un journal comme l’Equipe ou autre, de préférence en Angleterre pour suivre la Premier League, ça c’est mon rêve. Ou alors commentateur sportif pour le championnat anglais.