C’est la photo qui a fait scandale : la Une de Libération parut le 6 avril dernier. Des enfants torse nu, morts sur un fond noir. Une photo choc qui a fait réagir le Président des Etats-Unis Donald Trump.

« Les enfants d’Assad » le visage de l’horreur

58 personnes ont trouvé la mort dans une ville au nord-ouest de la Syrie. A l’origine de ce massacre, une frappe aérienne contenant du gaz toxique. La responsabilité de Bachar al Assad a été largement mise en cause, notamment par le Président de la République Français, François Hollande.

Un fait qui a inspiré Libération, qui titre «  les enfant d’Assad », une photo sanglante, plusieurs enfants morts sont allongés sur un fond noir. Selon les informations du quotidien, la photo serait une vidéo : « Il s’agit en fait de la capture d’écran d’une vidéo tournée par un regroupement de journalistes citoyens, Edlib Media Center (EMC). Peu après l’attaque, les rescapés ont été déshabillés (de manière à ne pas laisser leur peau au contact de vêtements contaminés), puis rassemblés dans des pick-up pour être conduits à l’hôpital ou à la morgue ». Cette photo qui a fait le tour du monde, a suscité de vives réactions.

Donald Trump riposte

La réaction du Président des Etats-Unis Donald Trump ne s’est pas fait attendre. A travers un tweet : « De nouveau, à notre très idiot de leader, n’attaquez pas la Syrie. Si vous le faites, beaucoup de choses mauvaises vont se produire et cette guerre n’a aucune utilité pour les US ».

Donald Trump a bombardé un aéroport militaire syrien jeudi 7 avril en réponse à la frappe organisée contre un peuple rebelle, du régime de Bachar al-Hassad. Alors que celui- ci avait affirmé ne pas intervenir dans le conflit, aujourd’hui sa vision est tout autre.