©ATP
Ce lundi débute le Masters 1000 de Monte-Carlo, sans Roger Federer qui a décidé de faire l’impasse jusqu’au 10 juin. Sans réel concurrent, Rafael Nadal semble donc avoir toutes les cartes en main pour soulever une 11ème fois le trophée à Monaco.

 

Pour la 11ème fois en 14 ans, le titre semble toujours promis au même homme à l’entame du Masters 1000 de Monte Carlo. En effet, difficile de dégager un favoris autre que Rafael Nadal. Si l’Espagnol, déjà titré 10 fois sur le rocher, revient de blessure, son retour en ¼ de finale de Coupe Davis face à l’Allemagne a été plus que convainquant. Très solide sur sa surface de prédilection, le Majorquin a balayé ses 2 adversaires, Philipp Kohlschreiber en 3 sets (6/2 6/2 6/3) et Alexander Zverev, récent finaliste à Miami, en 3 sets (6/1 6/4 6/4). Reste donc à confirmer pour le numéro 1 mondial, qui n’a toujours pas gagné le moindre titre cette saison.

Rafael Nadal à Monte-Carlo en 2017
©ATP

Un autre joueur sera surveillé de près : Novak Djokovic, double vainqueur du tournoi et en pleine période de doute. Le Serbe, qui a subit une intervention au coude en février dernier, n’a plus gagné le moindre match depuis le mois de janvier. Le « Djoker », orphelin d’entraîneur depuis qu’il s’est séparé de ses coachs Andre Agassi et Radek Stepanek, a rappelé à ses côtés, son ancien entraîneur Marian Vajda pour l’épauler à Monaco.

Si on imagine mal Djokovic remporter son 3ème titre à Monte Carlo, les autres prétendants sérieux au titre ne se bousculent pas au portillon. En effet, il va falloir attendre les premiers matchs, pour savoir si un éventuel rival sera capable de stopper le « Taureau de Manacor ».

Le tableau du tournoi

Monte Carlo en chiffres

Première édition : 1897
Joueur le plus titré : Rafael Nadal (ESP) 10 titres
Tenant du titre : Rafael Nadal (ESP)
Dotation totale : 4 872 105 € (935 385 € pour le vainqueur du simple)
Les absents majeurs : Roger Federer, Juan Martin Del Potro, Kevin Anderson, John Isner
8 Français engagés : Gilles Simon, Adrian Mannarino, Julien Benneteau, Pierre-Hugues Herbert, Benoît Paire, Lucas Pouille, Jérémy Chardy, Richard Gasquet