Le tirage au sort de la Ligue des nations a eu lieu ce midi. La France est tombée avec l’Allemagne et les Pays-Bas dans le groupe 1 de la Ligue A, la première division de cette compétition. Mais qu’est-ce que la Ligue des Nations, la nouvelle invention de l’UEFA ?

La Ligue des Nations est une compétition qui va changer les habitudes des équipes nationales. Elle va donner de l’importance aux années internationales impaires sans grandes compétitions.

En quoi consiste la Ligue des Nations ?

Ce sont les 55 pays affiliés à l’UEFA qui participeront à la Ligue des Nations. Les 55 sélections sont réparties en fonction de leur classement UEFA. Les 12 équipes les mieux classées sont ainsi dans la Ligue A. Les 12 suivantes dans la Ligue B. Et ainsi de suite. La Ligue C compte cependant 15 formations et la Ligue D 16 ! Les quatre Ligues sont ensuite divisées en quatre poules de trois ou quatre équipes.

Cette phase de poules se dispute en match aller-retour. Mais seules les formations de la Ligue A jouent le titre. Ainsi, les quatre premiers de cette Ligue se qualifient pour un « Final Four » qui se disputera en juin 2019. Avec des demi-finales et une finale.
Pour le reste, on revient à un système de promotion et de relégation. Les quatre premiers de la Ligue B, les quatre premiers de la Ligue C et les quatre premiers de la Ligue D sont promus dans la Ligue supérieure pour la prochaine édition. Les équipes qui ont fini à la dernière place dans les Ligue A, B et C sont reléguées.

Pourquoi avoir inventé cette compétition ?

Pour apporter plus d’adversités aux rencontres des équipes nationales hors matchs des éliminatoires. L’UEFA remplace une partie des matchs amicaux jugés parfois sans grand intérêt par des matchs à enjeux. L’UEFA récupère également avec cette compétition des trois TV plus intéressants.

Quel est l’intérêt de cette compétition ?

Quatre billets pour l’Euro 2020 seront distribués via cette compétition. Ce n’est pas à négliger. Surtout pour les formations classées parmi les 16 derniers au classement du coefficient UEFA qui ont aujourd’hui l’assurance d’avoir un ticket direct pour la grande compétition du continent.

Les éliminatoires de l’Euro sont-ils modifiés ?

Non, dans leur globalité, ils restent les mêmes ! Mais il y a deux petits changement : Ils terminent en novembre 2019, mais commenceront plus tard, en mars 2019, alors que sans la Ligue des Nations, ils auraient commencé fin août 2018. Pour finir, on ne se qualifie plus pour les barrages via cette voie. Mais par le biais de la Ligue des Nations.

Les équipes peuvent se qualifier pour l’Euro via cette Ligue

Il y a un ticket par Ligue. « Chaque Ligue a sa propre voie », précise l’UEFA. Les quatre premiers de chaque Ligue (soit 16 équipes), à la seule condition qu’ils ne se soient pas déjà directement qualifiés grâce aux matches de groupes traditionnels pour l’Euro et leurs 20 places qualificatives, s’affronteront dans un mini tournoi. Avec des demi-finales en match à élimination directe et une finale. Et ce pour chaque Ligue. En revanche, si un pays est déjà qualifié pour l’Euro via les éliminatoires « traditionnels » qui auront lieu après la phase de poule de la Ligue des Nations, sa place de « barragiste » sera attribuée à l’équipe suivante dans sa Ligue.

Malgré cette nouvelle compétition, L’UEFA va continuer de réserver des fenêtres pour des matches amicaux en fonction du calendrier international. Car l’instance européenne souhaite laisser la possibilité à ses équipes nationales de se frotter aux formations des autres continents. Mais il y en aura beaucoup moins. La phase de poule se déroul du 1er septembre au 20 novembre 2018. La phase finale se tiendra du 5 au 9 juin 2019. Et les barrages qualificatifs pour l’Euro 2020 auront lieu en mars 2020.