Le chanteur Jacques Higelin est mort. L’artiste s’est éteint ce matin à l’âge de 77 ans. La scène musicale française pleure et perd un personnage engagé et atypique, un poète de la chanson française.

Un artiste aux multiples talents

Jacques Higelin quitte l’école à 14 ans et commence alors une carrière d’acteur. Mais c’est bien la musique qui rythme la vie du jeune comédien. C’est avec l’album BBH 75, sorti en décembre 1974 qu’Higelin se fait un nom. Le chanteur y adopte un ton résolument rock. Un style et une personnalité qui lui permettent en 1976 de remporter le grand prix du disque de l’Académie Charles-Cros avec l’album Alertez les bébés ! . Celui que l’on considère comme l’un des pionniers du rock français est alors au sommet de sa gloire. En 1979, il publie les albums Champagne pour tout le monde et Caviar pour les autres. Mais aussi, et surtout, il sort l’album Tombé du ciel en 1988, certifié double disque d’or puis disque de platine.

Hérédité assurée 

La succession de Jacques Higelin est assurée. Père de trois enfants, il leur transmet sa fibre artistique. Son premier fils, Arthur H, voit le jour en 1966. Chanteur reconnu, il remporte 3 victoires de la musique. Le réalisateur, acteur et metteur en scène Ken Higelin est lui le second fils du chanteur. Enfin, Izia Higelin est la dernière de la famille. La chanteuse de 27 ans remporte deux victoires de la musique pour ses albums Izia et So Much Trouble, et le César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans Mauvaise Fille. Le nom Higelin n’est donc pas prêt de tomber dans l’oubli.