La 75ème soirée des Golden Globes s’est tenue cette nuit à Los Angeles. Cette année, la cérémonie était placée sous le signe de la lutte contre les inégalités et les violences faites aux femmes. De nombreuses femmes ont été récompensées et ont pris la parole.

« Time’s up » (c’est Fini) ! Voilà le nom du mouvement lancé par plus de 300 personnalités américaines de l’industrie du cinéma pour lutter contre le harcèlement. Hier soir, ils étaient nombreux, hommes comme femmes, vêtus de noir, arborant un pin’s « Time’s up » pour témoigner leur soutien aux victimes.

Côté récompenses, la cérémonie a été marquée par le sacre de la minisérie « Big Little Lies », qui dénonce les violences conjugales. Nicole Kidman, interprète d’une femme battue dans la série, a reçu le prix de la meilleure actrice dans une minisérie. L’actrice australo-américaine a tenu à saluer « le pouvoir des femmes ». « Big Little Lies » a reçu trois autres statuettes, notamment pour le meilleur second rôle dans une minisérie, décernée à l’actrice Laura Dern.

Le Fantôme d’Harvey Weinstein

Trois mois après le scandale de l’affaire Weinstein, les discours étaient au diapason et les piques ont fusé. Le maitre de cérémonie, Seth Meyers a d’emblée donné le ton : « Bonjour mesdames et les hommes qui restent (…) Messieurs, c’est bien la première fois dans ces derniers mois que vous n’aurez pas peur d’entendre vos noms à voix haute ». L’humoriste et acteur a subtilement fait référence à l’affaire Weinstein et à tous les hommes bannis d’Hollywood.

Mais c’est la déclaration d’Oprah Winfrey qui a été la plus remarquée. En recevant le prix Cecil B. DeMille récompensant l’ensemble de sa carrière, la célèbre présentatrice et actrice, très influente aux Etats-Unis a ému toute l’assemblée. « Depuis trop longtemps, les femmes n’ont pas été entendues ou crues lorsqu’elles osaient dire la vérité face au pouvoir de ces hommes. Mais c’est fini pour eux ! C’est fini pour eux ! », a-t-elle déclaré, provoquant une standing ovation dans la salle du Beverly Hilton. « Donc je veux que toutes les jeunes filles qui regardent maintenant sachent qu’une aube nouvelle se profile à l’horizon », a-t-elle ajouté.

Durant cette soirée des Golden Globes un peu particulière, c’est tout Hollywood qui s’est mobilisé pour la cause des femmes. Pour Oprah Winfrey, c’est « une aube nouvelle qui se profile à l’horizon ».