La saison de Formule 1 reprend ses droits. Pour être parfaitement prêtes avant le début des hostilités, toutes les écuries sont réunies à Montmeló, près de Barcelone, pour les premiers essais de la saison.

Place au spectacle

Cette année, les ingénieurs ont réservé quelques surprises. A commencer par le bruit. Les puristes qui regrettaient l’époque où les moteurs des monoplaces déchiraient les tympans ont été… entendus ! Pour rendre ce sport plus attractif et spectaculaire le V6 devrait être plus bruyant cette année.

Autre changement notable, le look a été retravaillé. Une allure plus agressive, un aileron arrière plus bas et un nez plus allongé à l’avant, avec un « joli » trou au milieu pour de meilleures performances. Tous les éléments sont réunis pour en mettre plein la vue et les oreilles. Dixit le monde de la Formule 1.

La vérité du terrain

L’écurie à surveiller s’appelle Mercedes. Au compteur, un double-triple ! Avec dans son panier, trois titres de champions du monde constructeurs, trois titres de champion du monde pilotes.

Concurrencer l’écurie allemande sera difficile. Hier, aucun pilote n’est parvenu a battre Lewis Hamilton, qui s’adjuge le premier top chrono de la saison. Demie surprise, Sebastian Vettel et Ferrari jouent les challengers en échouant à un petit dixième seulement du pilote britannique.

2017, retour de l’écurie italienne au premier plan ? Réponse le 26 mars à Melbourne en Australie, pour le premier Grand Prix de la saison.