Robert Mueller, ex-directeur du FBI, a été nommé procureur spécial par le département de la Justice. Il aura pour mission de continuer l’enquête sur l’implication de la Russie dans l’élection présidentielle américaine.

Depuis son élection, la relation de Donald Trump avec la Russie ne cesse d’intriguer le monde entier. Plusieurs membres de son administration, sont soupçonnés d’avoir eu des contact inappropriés avec la Russie avant l’élection. A l’instar du Michael Flynn, son ancien conseiller de sécurité nationale. Il a dû démissionner suite à la révélation de ses contacts répétés avec le Ministre des Affaires Etrangères russe Sergeï Lavrov, pendant la présidence de Barack Obama. Au moment de ces échanges, l’administration Obama imposait pourtant des sanctions contre Moscou. Le FBI a donc démarré une enquête pour déterminer si la Russie avait influé ou non sur l’élection présidentielle.

James Comey, était-il embarrassant pour Trump ?

La semaine dernière, le président Trump prenait une décision qui a semé le trouble aux Etats-Unis. James Comey, directeur du FBI, est remercié, alors qu’il mène l’enquête qui pourrait causer la perte de Donald Trump. Officiellement, son choix n’est pas lié à l’enquête, mais le doute persiste. Ajoutant aux tourments du président, James Comey a révélé que Donald Trump lui aurait demandé d’arrêter l’enquête durant des entretiens privés, notes manuscrites à l’appui.

James Comey, ex-directeur du FBI. Copyright – thelibertarianrepublic.com
Bob Mueller reprend l’enquête

Avec la nomination de Robert « Bob » Mueller, l’investigation reprendra son cours. A 72 ans, l’homme est doté d’un CV à toute épreuve : ancien soldat décoré, avocat dans le secteur privé, puis nommé directeur du FBI par George W. Bush, il sauve le Bureau après les attentats du 11 septembre en le modernisant et y restera 12 ans. Aujourd’hui, Bob Mueller a la lourde charge d’innocenter ou de faire tomber Donald Trump. Au coeur de toutes les affaires liées à la Russie depuis son investiture, selon les résultats de l’enquête, le président des Etats-Unis pourrait bien faire face à une destitution.

Robert « Bob » Mueller, nommé procureur spécial chargé de l’enquête. Copyright – 20minutes.fr