Hier soir avait lieu le débat pour le second tour de la présidentielle opposant Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Un affrontement qui réalise la pire audience du genre depuis 1974, Médiamétrie annonce ce jeudi un score de 16,5 millions de téléspectateurs.

Si le débat a attiré moins de monde que pour les élections précédentes, il n’a pas manqué de faire réagir les internautes. L’absence de fond, les attaques, les punchlines, rien ne leur a échappé.

Une Marine Le Pen brouillon, qui privilégie l’attaque au fond

Beaucoup ont reproché à la candidate frontiste de privilégier les charges contre son adversaire au détriment de la démonstration de son programme.

Et quand Marine Le Pen revenait sur son programme, se sont les incohérences, imprécisions voir intox qui sont pointées du doigt. Les nombreuses fiches qu’elle parcourait pour trouver ses arguments de défenses ont aussi été tournées en dérision.

Mais c’est surtout l’agressivité et la déferlante d’attaques contre Emmanuel Macron qui a fait réagir les internautes.

https://twitter.com/Mayooche/status/859861650094133249

Nathalie Saint-Cricq et Christophe Jakubyszyn en difficulté

Les deux modérateurs du débat Nathalie Saint-Cricq et Christophe Jakubyszyn, spécialistes politiques de TF1 et France Télévision, ont eu du mal à diriger le débat. Une présence quasi fantôme qui a beaucoup amusé les internautes.

https://twitter.com/camillegardais/status/859860995107409921

Expressions d’un autre temps et moments de gênes 

Comme toujours les internautes n’ont pas manqué les petites expressions et moment gênants pour les deux candidats.

De la forme, pas de fond et soirée foot 

Au bout deux plus de 2h30 de débats les internautes sont toujours autant dans le flou.