Le PSG s’est incliné hier contre Lyon 2-1 au Groupama Stadium, lors du match de clôture de la 22ème journée de Ligue 1. C’est la deuxième défaite de la saison pour le PSG en championnat. Une fois de plus à l’extérieur. Lyon conserve la deuxième place du classement et revient à 8 points du leader parisien.

C’est symptomatique cette saison, le PSG a du mal contre les grosses écuries loin du Parc des Princes. A chaque fois que Paris n’a pas gagné, c’était hors de ses bases : défaite à Strasbourg et nuls à Montpellier et Marseille. Sans oublier la défaite à Munich 3-1 en Ligue des Champions.

Cependant, c’est un petit exploit que Lyon a signé en battant à domicile l’ogre parisien privé de sa superstar brésilienne Neymar. Avec 8 points d’avance sur son dauphin Lyonnais, Paris doit désormais regarder dans ses rétroviseurs.

Une opposition de taille et des faits de jeu marquants

Dès la deuxième minute de jeu, les Parisiens ont été cueillis à froid dans l’ambiance volcanique du Groupama Stadium sur un coup-franc magistral de Nabil Fekir de 36 mètres ! Alphonse Aréola, n’est pas exempt de tout reproche. Il était avancé de 6 mètres devant sa ligne de but et trop éloigné de son second poteau.

Ensuite, les Lyonnais ont fait jeu égal avec les parisiens durant toute la première période. La dernière fois que le PSG a été autant bousculé c’était contre l’OM au Vélodrome. Ce fut une bataille acharnée entre les deux équipes. En témoigne le gros choc tête contre tête entre Aouar et Mbappe sur un duel aérien à la 21ème minute, qui a ouvert le crâne du premier et l’arcade du second.

Kyllian Mbappé va décidément vivre une soirée très compliquée car à la 30ème minute, il se fait percuter très violemment par Anthony Lopes et sort quelques minutes plus tard sur civière. L’arbitre estime qu’il n’y a pas eu faute du gardien Lyonnais. Pénalty ou pas ? Chacun se fera son avis, mais c’est le premier fait de jeu marquant du match.

A la 44ème minute, Nabil Fekir part en séries de dribbles au milieu de terrain, coincé entre Verratti et Marquinhos, il s’écroule mais n’obtient pas la faute. Derrière, c’est la sanction immédiate avec l’égalisation de Layvin Kurzawa qui a repris un centre de Dani Alves d’une reprise de volée magistrale en pleine lucarne.

Memphis Depay relance la course au titre ?

En deuxième période, Paris affiche un nouveau visage et domine son adversaire. Mais à la 57ème minute, c’est le tournant du match. Dani Alves tacle Ndombele, M. Turpin va lui mettre un carton jaune, le brésilien hors de lui et se met tête contre tête avec l’arbitre qui l’exclut immédiatement.

Crédit photo: L’équipe

A la dernière minute de jeu, après une mauvaise relance de Kurzawa, Memphis Depay entré en cours de jeu marque un but splendide d’une frappe surpuissante et scelle la victoire de Lyon.

Le PSG dans une zone de turbulence à 3 semaines du choc contre le Real

Cette défaite arrive dans un mois de janvier un peu agité pour le Paris SG. Mercredi, Neymar, qui a signé une prestation XXL contre Dijon, a été sifflé par une partie du public pour ne pas avoir laissé Cavani tirer le pénalty qui aurait permis à l’Uruguayen de battre le record de Zlatan Ibrahimovic.

A 3 semaines du choc contre le Real, le PSG doit reprendre sa marche en avant et faire le plein de confiance avant de voyager au Bernabeu. Car le Réal, en grande crise de résultats depuis 1 mois, a renoué avec le succès en Liga en écrasant La Corogne 7-1. A 19 points du leader catalan en championnat, les madrilènes miseront tout sur la Ligue des champions. Les Parisiens sont prévenus…

Crédit photo: Getty Images